top of page

Pourquoi une action désordonnée fera plus pour votre leadership que votre perfectionnisme

Quelle est votre plus grande faiblesse? Vous savez, cette question typique qui vous est posée lors d'un entretien d'embauche. "Le perfectionnisme!" admettra la.le cadre dynamique que vous êtes! Pensant que c'est une "faiblesse acceptable". Heureux.se de pouvoir se présenter sous un jour relativement positif dans ces circonstances inconfortables.


Mais soyons honnêtes: 5 minutes plus tard, vous pourriez toute à fait mentionner que vous vous fixez les exigences les plus élevées et que vous êtes prêt·e à attendre la même chose des autres.


La vérité, c'est que vous l'aimez ce perfectionnisme, n'est-ce pas? Cela vous pousse plus loin, à faire l'effort nécessaire, à produire de la qualité exceptionnelle et de paraître impeccable en permanence. Cela vous a probablement même valu quelques promotions. Et parfois même quelques regards envieux.


Bien sûr, vous me direz que les attentes sont de toute façon élevées: dans votre poste, vous devez livrer, vous devez pousser, vous devez avoir un train d'avance. Et vous avez raison.

Mais le perfectionnisme est en réalité une faiblesse beaucoup plus grande que vous ne le penser probablement. Alors laissez-moi vous aider à changer votre perspective et à économiser une énergie précieuse.


Le côté obscur est en réalité plus grand que vous ne le pensez


Il y a quelques années, des chercheurs ont publié un article dans HBR après avoir examiné quatre décennies d'études sur le perfectionnisme pour répondre à la question : Les personnes perfectionnistes sont-elles plus performantes au travail ?



Osez plus! Même si c'est imparfait! Credit: Wix


En résumé, le perfectionnisme est fortement et constamment lié à de nombreux résultats "défavorables" tant sur le plan professionnel que personnel, notamment des niveaux plus élevés d'épuisement professionnel, de stress, de workaholisme, d'anxiété et de dépression. Pire encore, les auteurs n'ont trouvé aucun lien entre le perfectionnisme et la performance. Leurs résultats ont montré que les perfectionnistes ne sont ni de meilleurs ni de moins bons performeurs que les non-perfectionnistes.


L'impact de votre perfectionnisme sur votre leadership


En tant que leader, vous devez passer à l'action. Vous devez guider et prendre des décisions.

Les aspirant·es leaders avec lesquel·les je travaille répondent souvent : "Plus facile à dire qu'à faire."

  • Et si ce n'est pas bien articulé et a besoin d'être affiné?

  • Et si c'est la mauvaise action? Je n'ai pas toutes les informations...

  • Et s'ils n'aiment pas ce que j'ai décidé de faire?

  • Etc.


Je les comprends, mais en même temps, que se passe-t-il si rien n'est fait?


Votre besoin d'une articulation parfaite, d'une action parfaite, d'un timing parfait, d'une solution parfaite et d'une gestion parfaite sera probablement perçu comme un manque de leadership! Donc, si le perfectionnisme ne fait pas de vous un·e meilleur·e performeur·se, il commence à faire de vous un leader peu performant. Le point clé? Votre besoin de perfection entre en conflit avec votre aspiration à être efficace en tant que leader!


Le vrai problème du leader perfectionniste


Quel est le problème ? Il y a une idée fondamentale que vous devez garder à l'esprit : le leadership ce n'est pas "à propos de vous". Si le perfectionnisme peut éventuellement vous pousser à performer à un niveau élevé, le leadership consiste à amener les autres à performer à un niveau élevé !


"Tout ce qui concerne le leadership ressemble à l'art d'être parent. Il s'agit de s'engager pour le bien-être de ceux qui sont sous notre responsabilité et d'être prêt à faire des sacrifices pour voir leurs intérêts progresser, afin qu'ils puissent porter notre bannière bien longtemps après notre départ", rappelle Simon Sinek dans "Leaders Eat Last".


Le leadership ne tourne pas autour de vous ; il s'agit de vos collaborateurs. Il s'agit de leur besoin d'orientation, de leur besoin de soutien et de rétroaction, et de leur besoin de donner un sens à la situation.


Voilà pourquoi une action imparfaite fait toujours davantage pour votre leadership que la perfection.


L'art de l'action désordonnée


Commencez à faire de chaque situation l'affaire de vos interlocuteurs, et non la vôtre! De quoi ont-ils besoin en ce moment? Ont-ils besoin d'en savoir plus? D'être écoutés dans leur inconfort? D'obtenir une décision? Ensuite, agissez en conséquence.


Bien sûr, compte tenu du monde VUCA dans lequel nous évoluons, l'action peut sembler désordonnée aux yeux d'un perfectionniste. Parce que cela implique les éléments suivants :

  • Agir en temps opportun, même si vous ne vous sentez pas prêt·e,

  • Agir en disant que vous ne savez pas encore certaines choses,

  • Agir sur la base d'un bon premier jet,

  • Agir sur la base d'hypothèses,

  • Agir tout simplement !

Vous pouvez commencer à vous améliorer en faisant de petits pas. Commencez à introduire des nuances dans votre perspective en noir et blanc: tout ne doit pas être parfait. Et la perfection n'est parfois pas ce que vous pensez qu'elle est...


En bref,


Être perfectionniste fait tout tourner autour de vous. La vérité c'est que personne ne se soucie que vous soyez parfait·e, sauf vous. Le perfectionnisme devient un problème lorsque vous voulez être un leader parce que le leadership concerne votre équipe. Elle a besoin de votre guidance, de votre soutien, de votre attention et de votre présence, pas de votre perfection. Que ce soit par tempête ou par beau temps.


Le perfectionnisme nuit en réalité à votre efficacité. En tant que perfectionniste, vous ne voudriez pas être moins efficace que les autres, n'est-ce pas? Alors agissez! Décidez! Communiquez! En temps opportun! Même de manière imparfaite.


Maintenant, quelle action désordonnée allez-vous entreprendre aujourd'hui?


Si vous souhaitez continuer à changer de perspective et recevoir de puissantes stratégies pour exploiter et réduire les inconvénients du perfectionnisme, inscrivez-vous ci-dessous et obtenez les 3 stratégies...






Comments


bottom of page