top of page

Gestion du stress et bien-être au travail – ce que l'on ne vous a pas appris


Aux pires heures de la crise du Coronavirus, avez-vous parfois levé les yeux de votre écran après une énième journée de home office et là, boum! La réalité vous rattrape! Vous comptez les morts en lisant les dernières mises à jour du fil d’actualité. Ainsi, à jour, vous vous mettez à "ventiler". Vous moulinez furieusement. Cela sent la fin des haricots. Invariablement. Mais où va-t-on avec ce virus?! Musique familière? Jour après jour, j’ai aussi "surfé ces vagues"! Combien sommes-nous à avoir bu la tasse ? Comment avez-vous repris vos esprits et surtout quand ? Comment préserver un certain bien-être au travail dans un tel contexte, sans faire l’autruche?




L’anxiété est un phénomène complexe et s’étudie des années durant. Connaître quelques bases peut néanmoins se faire rapidement. Envie de vous sentir à nouveau sur les rails? Motivé·e ? Prêt·e à aller de l’avant malgré les obstacles? Voilà donc juste quelques outils simples, naturels que l'on a peut-être oublié de vous apprendre…


L’anxiété – ou le bien-être – vient de l’histoire que vous vous racontez


Tout d’abord, gardez à l’esprit un élément majeur: vous créez votre réalité (découvrez ce principe de base en devenant membre et recevez "les 5 secrets du succès et du plaisir au travail"). C’est prouvé par les neuroscientifiques! Pas de vérité, juste des perceptions de la réalité. Du coup, si vous nourrissez votre mental d’histoires sordides ou passez votre journée à suivre les nouvelles, il lui est facile de généraliser et de vous inclure dans ses scénarii funestes. Veillez donc à réduire votre consommation de médias au maximum par exemple. De plus, cultivez la gratitude et faites des pensées positives vos mantras. L’énergie suit la conscience: en restant sur le positif, vous préservez votre énergie et restez capable d’agir.

"C’est vite dit!" me direz-vous, alors que l’anxiété tend à dévorer la moindre parcelle de recul qu’il vous reste. En effet, au-delà de sa manifestation mentale, l’anxiété a une dimension physique qui réduit fortement votre capacité à appliquer les bons conseils qui précèdent. C’est pourquoi, pour y parvenir, trois astuces bien-être vous seront fort utiles.


Générer du bien-être au travail


Premièrement, avez-vous déjà noté comme la peur et les angoisses prennent littéralement corps au niveau du thorax et plus globalement sur tout le haut de votre personne? Même si certains la ressentent au niveau du ventre. Cette "étreinte" désagréable bloque toute réflexion. Pour se défaire de son emprise utilisez la respiration profonde. Pour les personnes curieuses, elle active votre nerf vague, qui déclenche la réponse parasympathique de votre système nerveux. Autrement dit, elle calme et vous redonne accès à la partie de votre cerveau qui réfléchit!

  • Installez-vous, assis ou debout, les pieds bien ancrés au sol et les yeux fermés pour ressentir davantage.

  • Approfondissez petit à petit la respiration et amenez-la au niveau du ventre, puis remplissez du bas vers le haut tout le thorax.

  • A l’expiration, imaginez que ce souffle repousse vers le sol et les membres inférieurs de votre corps toutes les sensations désagréables ressenties. Comme pour vous en débarrasser.

  • Respirez profondément pendant 2-3 minutes de cette manière avec l’intention de relâcher ce qui n’est plus utile à l’expiration.

  • Puis notez les émotions, les pensées, les sensations, sans les juger ou leur coller d’étiquette.

  • Continuer 2-3 minutes supplémentaires si besoin.

  • Il est probable que vous ayez gagné en calme intérieur et en recul. De là, vous pouvez à nouveau choisir une histoire plus porteuse: "oui ce virus est là et je prends toutes les précautions possibles et tout va bien se passer".

Booster l’effet de la respiration


Deuxièmement, pour augmenter l’effet bien-être au travail, vous pouvez également frotter deux gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (lavendula angustifolia) dans la paume de vos mains. Faites l’exercice qui précèdent, les mains devant votre visage pour respirer la lavande. Les nerfs olfactifs sont directement branchés sur votre système limbique. Là se situe votre amygdale, qui déclenche nos réactions de peur et de stress. La lavande a des effets anxiolytiques et calmants reconnus sur ce centre de la peur. Bien sûr le bien-être sera relativement court si d’autres facteurs ne sont pas traités. Pour cela, je vous recommande d‘autres articles notamment sur votre gestion du temps ou encore sur la gestion de la qualité de votre travail avec laquelle vous pouvez jouer davantage que vous ne pensez.


Renforcer la zen attitude


Troisièmement, pour gagner en assise et en sérénité, une goutte d’huile essentielle de vétiver (Vetiveria zianoides) sous chaque pied, chaque matin pendant 20 jours. Cette huile "transmet la force de la terre" et renforcera votre ancrage. Visez les chaussures fermées pour plus de discrétion car elle a un parfum plutôt présent.


Cette pharmacopée naturelle de secours peut être utilisée sans crainte aussi souvent que nécessaire. Elle vous permettra de gérer tous ces moments où l’anxiété vous gagne. Ces moments où la tête et le corps s’emballent et vous font perdre de vue vos objectifs ou vos travaux du moment. Avec ce recul et une forme de calme retrouvé, vous voilà apte à faire le choix d’une histoire porteuse et donc de votre bien-être!

Et si votre tête n’y croit pas trop, demandez-vous quel(s) bénéfice(s) vous retirez à rester dans cette anxiété? Est-ce qu’elle est votre invitation à rester tranquille chez vous, parce qu’au fond vous avez besoin de repos? Est-ce qu’elle vous divertit d’un quotidien manquant d’attrait? On a toujours de bonnes raisons pour résister à certaines choses. La question c’est quelle est la vraie :-).


Dites-moi si vous connaissiez ces techniques et quelle expérience vous en avez fait? Quelles sont les vôtres pour renforcer votre bien-être au travail? Qu’est-ce que vous retenez de tout cela et ce que vous aimeriez approfondir?









Comentários


bottom of page